Article

Blaaz enregistré à la SACEM, Adinon jure qu’il est entrain de se perdre

395 vues

Tout devenait un peu trop calme entre les deux potes… ou pas : Adinon et Blaaz. Il fallait réchauffer. Le premier est donc revenu à la charge avec une vidéo sur Facebook. Il y révèle des informations qui auraient rapport avec la situation actuelle de Blaaz en France.

Blaaz serait en train de se perdre

Dans le direct de 2 minutes que Adinon a posté sur Facebook, il a affirmé que « Blaaz est en train de se perdre en France. » D’après lui, son rival demanderait l’aumône pour être logé chez les gens. Donc, à en croire Adinon, Blaaz dormirait chez ses connaissances les uns après les autres. « Si vous le voyez ici, vous aurez pitié de lui » a-t-il ajouté.

Plus loin, Adinon aborde le sujet des showcases de Blaaz. Il faut dire que depuis quelques jours, Blaaz mène plusieurs showcases sur le territoire français. L’un d’entre eux, réalisé à Lyon, a d’ailleurs fait l’objet d’une vidéo largement relayée sur la toile. Pour Adinon, tous ses évènements seraient des « showcases de 15 € que les gens cotisent pour Blaaz. »

Blaaz s’enregistre à la SACEM

Installé en France depuis quelques jours, Blaaz s’est inscrit à la SACEM. La SACEM, c’est la Société des auteurs compositeurs et éditeurs de musique. Elle a à charge de collecter, calculer puis répartir les droits d’auteurs de ses membres. C’est dire que les droits d’auteur de Blaaz seront désormais pris en charge par la SACEM.

Comment Blaaz s’est-il enregistré à la SACEM ?

Il va de soi que Blaaz a dû remplir les conditions d’inscriptions. Nous vous en faisons un bref résumé :

  • composer au moins une œuvre et en justifier un début d’exploitation
  • montrer qu’on a sa chanson sur une plateforme de téléchargements (Deezer, Spotify, etc.)
  • montrer qu’on fait des vues sur Internet (au moins 1.000)
  • réaliser des concerts, spectacles, et autres exécutions publiques ;
  • disposer d’une copie du support de commerce (album ou single) présentant sur la jaquette le titre de l’œuvre musical

À noter, pour obtenir sa carte membre et lors de la demande, il faut faire parvenir à la SACEM ses pièces justificatives et une somme de 154 € (100.870 FCFA environ).

Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est un nouveau départ pour Blaaz.

 

Rédaction : Zinsou

Donnez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :