Les bonnes manières s’apprennent depuis l’enfance et elles sont  inculquées à l’enfant pour qu’il sache bien se comporter dans la société. Et même après l’enfance, les bons comportements sont toujours conseillés. Malheureusement il y a certaines personnes qui n’aiment pas se conformer aux civilités d’usage qui sont d’une gratuité entière.

Incommodité et incivilité sont les forts de certains artistes béninois. Pour leurs différentes communications sur les réseaux sociaux surtout sur WhatsApp notamment dans l’inbox, ils lésinent sur la civilité et n’hésitent pas à assommer de messages.

Il y a de ces artistes que vous ne  connaissez pas et qui vous écrivent pour une première fois sans se présenter pas, le pire ils n’ont pas appris à dire le petit mot “bonjour” ou “bonsoir” ou pour être un peu free “salut” ou coucou” et bam ils innondent de messages et affiches pour leurs promotions. Non les gars un peu de quand-même. Attendez est-ce un contrat de partenariat ? Même si c’est le cas, les civilités d’abord chers amis. Après tout c’est vous qui rappeler aux gens le bon du mauvais.

Être artiste ne veut pas dire être incivil !!!

Avoir les bonnes manières et les mettre en application n’est rien de ni honteux, ni de difficile c’est plutôt de la politesse et de la sociabilité.

Alors désormais quand vous voulez écrire à une personne qui ne vous connait pas pour une première fois, vous devez:

– saluer;

– vous présenter;

– dire la raison du message;

– demander l’avis de la personne tout en la vouvoyant.

Exemple : Bonjour Monsieur Patrick DOSSOU, j’espère que vous vous portez bien. Hilaire CODJO je m’appelle, je suis artiste rappeur.

Je voudrais solliciter votre aide pour la promotion de mes œuvres musicales. Puis-je compter sur vous ?

Et voilà c’est déjà un bon pas pour la suite

Les réseaux sociaux ne demandent pas d’être discourtois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici