[Benin] Bouba Savage, un nouveau tsunami dans le Rap US

0
348

A l’ère où nous sommes, le succès ne semble plus avoir d’âge. Bouba Savage, le jeune rappeur américain de 13 ans d’origine guinéenne vient encore nous le prouver. Ce jeune outsider vient casser les stéréotypes en matière de Rap aux Etats-Unis, et cela ne semble pas déranger les boss du game qui se l’arrachent déjà.

Un style et une personnalité à bouleverser le Rap US

Très actif sur Instagram, Bouba Savage de son vrai nom Boubacar Diallo, ne rate pas une seule occasion de balancer son flow. En effet, c’est avec un style énergique et percutant qu’il parvient à séduire le public américain. Le jeune rappeur cumule déjà 169 000 abonnés sur son compte certifié.

C’est une entrée par la grande porte que Bouba Savage vient d’effectuer, et les poids lourds de l’industrie musicale l’attendent déjà. On remarque le jeune artiste en train de se faire chouchouter par Rihanna, Lil Pump et Cardi B ne semble pas loin.

Il faut aussi avouer que le petit Boubacar Diallo ne manque pas d’ambition. Donnant de rares interviews, le jeune rappeur qui habite le Bronx attire notre attention lorsqu’il déclare vouloir un featuring avec la star canadienne, Drake. L’année 2020 nous réserve peut-être de très belles surprises, qui sait ?

Un rappeur jeune, riche mais conscient

L’industrie musicale américaine est connue pour la montagne d’argent qu’elle fait gagner à ces artistes qui font du buzz. Bouba Savage ne déroge pas à la tradition, car à seulement 13 ans il possède déjà une fortune estimée à plusieurs millions de dollars. De quoi faire perdre la tête à un individu lambda mais pas Bouba Savage.

En effet, le jeune prodige du Rap US n’a pas honte d’exprimer, ni sa crainte de Dieu, ni son grand respect pour ses parents. De plus, il continue de suivre ses cours en 8e année de collège, et ne compte pas lâcher les études malgré son succès. De quoi prouver à la jeune génération que le Rap n’est pas toujours synonyme de délinquance.

Un prodige africain arraché par le rêve américain

Né à Accra la capitale Ghanéenne, Bouba Savage va se retrouver aux Etats-Unis à l’âge de 10 ans. Ses parents dont nous ignorons totalement l’identité, ont certainement voulu offrir à leur fils de meilleures chances de réussite. Cela se comprend d’ailleurs, du fait qu’il n’ait connu que la langue anglaise dans laquelle il écrit ses textes ponctués de punchlines.

Malheureusement, le continent africain peut à peine se vanter d’avoir contribué au succès de ce jeune artiste talentueux. C’est à de demander où sont nos dirigeants africains lorsque la jeunesse leur échappe pour une vie meilleure à l’étranger. Que ce soit Quavo ou encore Bouba Savage, plusieurs artistes populaires continueront de sortir du berceau de l’humanité pour briller ailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici