A la découverte de ChaarlityNé le 17 juillet 1992 à Lomé, d’une mère française d’origine Béninoise et d’un père togolais, Chaarlity s’est passionné à la musique Hip-Hop, Rnb Togolaise et en est aujourd’hui adepte du rap français. Ayant vécu à Lomé jusqu’à 14 ans, il va créer et intituler son premier groupe ‘‘ Criminels’’ avec son ami Wesdiddy. Mais la vie étant une succession de surprises agréables que désagréables, le décès de son père a occasionné la dissoute du groupe. Du Benin au Togo, il va s’installer chez sa mère à Cotonou où il s’est consacré à ses études dans des conditions impitoyables, confronté aux réalités de la rue. Cela aura forgé son caractère, ses expériences dont il tire aujourd’hui sa source d’inspiration.

Début de carrière

En 2013, il sort son premier single intitulé « Ne me juge pas » qui monte au top des classements des sites de téléchargements, quelques heures après son apparition. Son single « Je ne pourrai choisir » élargit son public. Ainsi va-t-il intégrer le showbiz béninois de 2014 à 2015 via ses multiples singles.

Chaarlity sort en featuring avec Reno Long (Membre du label AFROPOP) un single rap nommé « Rien n’est gratuit ». Ce single lui remporte le trophée de meilleur single rap aux Awards du plus grand festival hip-hop béninois. Il s’agit donc du festival ‘‘Hip-Hop Kankpe’’. Chaarlity commence à être bien connu lorsqu’il lâche le single « Mon échec à la morgue » qui est très accrocheuse et d’une bonne qualité.

A LIRE AUSSI: [Benin] Comment Thug Chaba se met en lumière pendant le confinement?

Chaarlity en featuring avec Vano Baby

Chaarlity a mis de côté son style qui est le rap Hardcore et s’est adonné à un style plus doux et plus dansant du rap afro chanté. Ce nouveau style lui a permis de réaliser plusieurs singles comme « Tout seul » et « Trop compliqué » mettant en valeur sa belle voix et ses talents. Le single « I don’t mind » vient donner de couleur à sa carrière. Cet artiste est très apprécié par le public. En sortant le titre « Boyi » en featuring avec Baby Vano, Chaarlity se taille une place de choix dans le show-business béninois.

2020, année du premier opus

Cette année, Chaarlity décide de mettre son premier opus dont le nombre de titres n’a pas été dévoilé. Il s’agit donc du morceau titré « Pour rien au monde ». Ce clip vidéo (un film à la smooth criminal de Michael Jackson) est une véritable leçon de vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici