Malgré son succès de fer en Afrique et en Europe, il y a une récompense que ne parvient pas à décrocher Fally Ipupa. Pourtant, tous les pronostics allaient et continuent d’aller en sa faveur. Mécontent, il finit par révéler ses sentiments. Il fustige l’organisation des BET Awards.

Les francophones ne gagnent jamais

À de nombreuses reprises, le Congolais Fally Ipupa a été nominé dans la catégorie Best International Act. Mais jamais il n’a réussi à obtenir la récompense, en dépit de ses efforts et du soutien de son public. Il déplore une pratique de favoritisme dans le rang des organisateurs. « Les votes ne comptent pas. Il y a des gens qui prennent une décision finale pour certaines catégories dans la course et les francophones ne gagnent jamais », déplore-t-il.

LIRE AUSSI [International] Bet Awards 2020: l’artiste Burna boy sacré meilleur artiste international 

 Fally Ipupa a-t-il raison d’être remonté ? D’une certaine façon, on peut répondre : Oui ! Et pour cause, aucun artiste africain francophone nommé dans la catégorie BET International Act n’est jamais reparti avec le trophée. En 2018, alors que tous les pronostics prouvaient que Fally Ipupa devait recevoir la récompense, c’est finalement Davido qui l’a obtenu. « C’était une grande surprise désagréable dans la salle. Beaucoup de spectateurs ont même boycotté ce résultat », a confié le chanteur.

Le schéma se reproduit pour la 20e édition

Pour la 20e édition des BET Awards, le même schéma s’est reproduit, mais avec I’noss B. Ce dernier a perdu face à Burna Boy, artiste africain de la zone anglophone. Finalement, les francophones ne méritent-ils pas le prix du BET International Act ? Cette situation entache la réputation pourtant noble des BET Awards. En attendant qu’une juste solution soit trouvée, on continue de croire qu’une star béninoise se hissera au sommet du BET International Act.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici