Imaginez : Tôgbè Yéton se met au gospel. Quand on leur a posé la question, beaucoup d’internautes ont répondu qu’un séisme se produirait si cela se passait. C’est vrai, c’est un peu exagéré. Cependant, nous étions loin de nous douter que Tôgbè Yéton ferait vraiment du gospel aux côtés de… Johnny Sourou.

Tôgbè Yéton ft Johnny Sourou

Qui a dit que Tôgbè Yéton ne sait pas exploiter Facebook ? Dans la journée du 20 septembre 2020, après que Johnny Sourou l’ait identifié dans une publication, il a rapidement mis en place sa stratégie. Avec le plus grand des calmes, il a demandé un featuring à Johnny Sourou. Ce dernier lui a répondu « oui », mais à condition qu’il accepte Jésus. Très vite, Tôgbè Yéton a posté une photo de lui tenant une Bible. Il serait prêt à accepter Jésus. Résultat, un projet Tôgbè Yéton ft Johnny Sourou verra bel et bien le jour. Et il aura des répercussions énormes.

LIRE AUSSI: [Bénin] Après “Chichi man” Tôgbè Yeton en feat avec Fally Ipupa?

L’idée hors du commun

Dans l’esprit du collectif, on pense que Tôgbè Yéton ne peut pas faire du gospel. Avouons-le, l’idée est, disons, hors du commun. Le rappeur a toujours montré qu’il défend fièrement les valeurs endogènes. En fait, dans le milieu de la musique urbaine, il est en quelque sorte le gardien du temple des divinités. C’est pour cette raison que le voir aux côtés d’un chanteur gospel de la trempe de Johnny Sourou chamboule tout le monde. Tôgbè Yéton ft Johnny Sourou, ce sera une première. Avec cette collaboration, beaucoup ne feront plus de catégorisation. Beaucoup arrêteront peut-être de « diaboliser » le culte vodoun. Par ailleurs, beaucoup d’artistes se mettront dans le rythme, Yvan pour Yesue par exemple.

LIRE AUSSI: [Bénin] Togbè Yeton casse un ordinateur chez Kardinal ricky

L’unité et l’acceptation de l’autre

Après que la collaboration Tôgbè Yéton ft Johnny Sourou soit devenue officielle, une publication de Yvan pour Yesue a laissé désirer. « Mon prochain feat Tôgbè Yéton ou Sam Bhlu ? », a-t-il posté. Même si le moment était apparemment mal choisi – Yvan est passé pour un envieux aux yeux de beaucoup – cette publication marque le choix de l’artiste de sortir de la zone de confort du gospel. Désormais, nous ne serons plus étonnés de voir un chanteur ou un rappeur gospel faire un feat avec un artiste qui axe sa musique sur le vodou. C’est vers cela que l’on aboutira : l’acceptation de soi au regard de l’autre. C’est ça l’unité !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici