Au Nigéria, Il n’aura fallu que quelques heures le week-end dernier pour que la jeunesse se mobilise massivement. D’abord sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EndSARS, puis dans la rue, pour demander le démantèlement de cette unité spéciale de la police. Tout a commencé le Samedi 3 octobre ou, une première vidéo dénonçant la mort d’un jeune homme sous les balles de la Brigade spéciale de répression des vols (Special Anti-Robbery Squad ou SARS) est partagée des centaines de fois sur le réseau social au Nigeria.

LIRE AUSSI: [International]Lil Frosh suspendu par le label de Davido 

Quand des célébrités nigérianes davido et wizkid s’en mêlent…

Dès le début, ce mouvement a bénéficié du soutien de quelques stars de l’afropop dont Davido et Wizkid qui lui ont donné un écho international. Ils ont largement relayé l’information. Après une semaine de protestation dans le pays, l’inspecteur général de la police nigériane a finalement annoncé le démantèlement de la brigade anti braquages, conformément aux demandes des manifestants. Mieux encore, le chef de la police promet la création d’un groupe d’enquête chargé de se pencher sur les « crimes commis par la police contre les citoyens », qui inclura la société civile. Lors d’un rassemblement de soutien de la diaspora, hier à Londres, le chanteur Wizkid a tout de même salué une victoire de la jeunesse de son pays. « Je veux envoyer un message pour tous les jeunes nigérians : votre voix a été entendue. Nous avons gagné !  C’est un nouveau Nigeria. Nous n’avons plus peur de parler ! A la jeunesse nigériane ! Ne laissez plus personne vous dire de vous taire ! »

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici