On aurait dû s’y attendre dès le moment où ils ont commencé à publier des freestyles dénommés « Appéritifs« . Le groupe Escaliers a cette manie de ne rien faire par hasard. On aurait donc pu deviner déjà qu’ils cuisinaient un repas assez costaud pour annoncer leur retour et que les appéritifs servaient juste à réveiller l’appétit du public.

On se souvient bien évidemment que le ce groupe, à l’origine du morceau à succès « Saint Esprit Remix » avait disparu des radars du showbizness depuis maintenant plusieurs mois. Plusieurs mauvaises langues avaient commencé à spéculer sur leur fin mais le trio vient de réapparaître et en très bonne compagnie. Karlos David, Bella Kouessi et Mouléro sortent de leur cuisine à sons et viennent d’annoncer la sortie imminente d’un clip en collaboration avec le chanteur-rappeur Olufêmy et Yvan pour Yésué.

LIRE AUSSI: [Bénin] Ensemble artistique national: 24 nouvelles danses vont marquer la saison artistique 2021-2022

« C’est au bout de l’ancienne corde qu’on tisse la nouvelle » disait l’autre, et ce n’est pas ESCALIERS qui affirmera le contraire. À travers cette collaboration, c’est deux générations d’artistes qui se donnent la main. Le morceau annoncé s’appelle « TIMI » et il sort ce mercredi 15 Septembre pas seulement en audio mais également en vidéo clip.

LIRE AUSSI: [Benin] Yvan se confesse sur la mauvaise gestion de son succès d’antan

Olufêmy qui, lui aussi avait disparu de la scène Afro-Hip-Hop, fait son retour à travers ce morceau qui, on l’espère pour eux, va marquer l’histoire et les consciences. Une pareille collaboration dans l’univers Gospel est la preuve que les artistes profanes devraient de temps en temps s’inspirer des artistes chrétiens car ceux-ci au moins cultivent l’unité, le respect et l’esprit d’équipe. Ils crachent du son et des valeurs pendant que d’autres se crachent des insultes au visage via Facebook.

LIRE AUSSI: [Bénin] Familyzik illumine les nuits de Cotonou

Le message de cette annonce de sortie est reçue 5/5 au sens propre et figuré, le morceau et le clip sont déjà attendus de part et d’autre et l’esprit d’unité entre Yvan, Escaliers et Olufêmy est salué. Qu’est-ce qu’on peut dire d’autre ? Reconnaissons-le tout simplement, le gospel urbain, au-delà de la musique, n’a pas fini de nous donner des leçons de moralité ! Longue vie et succès aux artistes qui se donnent la main au lieu de se manger le nez sur la place publique… Amen !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici