Après être parvenu à s’imposer dans la rue, Bobo Wê semble avoir trouvé sa nouvelle cible : les night-clubs. Gros changement de direction artistique et de stratégie.

Une cible bien définie

Alors qu’il a habitué son public à des sonorités teintées de tam-tam, Bobo Wê fait un virage de 180° vers une nouvelle direction artistique. Ce changement se traduit par la modification de la cible de l’artiste qui continue inlassablement de gagner en puissance.

LIRE AUSSI: [Bénin] Bobo Wê, de l’illusion d’une carrière de percussionniste à la réalité du micro

Sa nouvelle cible ? Les night-clubs, et ce choix n’est pas anodin. En effet, actuellement, nous sommes en pleine période des vacances. Or, qui dit vacance dit sortie en boîte de nuit. Il y a de quoi proposer des mélodies que pourront ‘’platiner’’ les DJ. ‘’Gbaviô min’’ tombe alors à pic et permet de créer une vague douce et chaude de turbulences en boîte de nuit, d’autant que le morceau se caractérise par des notes musicales dansantes et groove.

‘’Gbaviô min’’, la nouvelle hymne

L’impétuosité de Bobo Wê s’adosse à la trivialité éloquente de Tôgbè Yéton pour créer le mix parfait exprimant les réalités dans les night-clubs. Ici, pas de sujet tabou et pas de cache-œil ou de cache-nez pour couvrir les réalités du milieu. Tôgbè se présente à cœur joie – dans le style qui le caractérise le mieux – comme le griot des boîtes de nuit.

LIRE AUSSI: [Bénin] Shamir MG annonce une collaboration équipe avec Bobo wê

Alors, c’est sûr, ‘’Gbaviô min’’ plait et passe en ‘’replay’’. La direction artistique est chaloupée et saupoudrée d’une douce symphonie de notes tam-tam. Ensuite, le tout est arrosé avec un léger soupçon d’humour, ce qui permet de créer un mélange tonifiant que consommeront sans modération les adeptes des boîtes closes la nuit.

LIRE AUSSI: [Bénin] Pourquoi les commentaires sur ”A zéro” de Chaarlity sont si positifs? 

‘’Gbaviô min’’ pourrait devenir le prochain hymne des night-clubs, tout au moins pour l’été 2021, si entre-temps rien ne fait changer la donne. Cela dit, il est clair et évident que Bobo Wè continue, lui, son ascension.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici