Après le cauchemar au Sénégal contre les hommes d’Aliou Cissé (3-1), les écureuils peinent à rebondir à domicile. Les Mambas du Mozambique ont battues les hommes de Moussa Latoundji lors de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2023.

Ce mercredi 8 juin s’est tenue au Stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou, la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2023. Sous le regard soucieux des supporteurs venues de partout pour les soutenir, les Écureuils n’ont pas fait preuve d’optimisme et d’audace pour aller chercher des points et prendre la revanche sur la sélection du Mozambique. Le seul but de la rencontre a été le fruit d’une équipe ambitieuse qui a empêchée aux beninois de poser leur jeu.

LIRE AUSSI : [BENIN]cagoule moto manteau le nouveau clip de reini b est sombre 

Après le match, l’entraîneur des Écureuils s’est prêté au micro pendant la conférence de presse : << On était bien dans le jeu, mais on a dormi un peu. Le haut niveau aussi, si vous dormez un peu, ça paie automatiquement.>> a-t-il affirmé.

La déception est effective au vue du niveau actuel de l’équipe nationale qui connait énormément de difficultés, mais le sélectionneur se dit confiant pour la suite avec un brin d’espoir que ses poulains pourraient relancer cette campagne des éliminatoires de la CAN Côte-d’ivoire 2023 <<On va continuer à travailler. On peut aussi aller là-bas et gagner. L’intention avant, c’était de renouer la confiance avec les supporteurs mais ça n’a pas été le cas.>>

LIRE AUSSI : [BENIN]el primo fait table rase en dévoilant son nouveau titre touche we 

Toujours est-il qu’avec ce résultat, le Bénin occupe la dernière place, zéro point loin derrière le Sénégal, premier avec 6 points, le Mozambique 2ème avec 4 points et le Rwanda 3ème avec 01 point.

Un résultat qui ne réjouis en aucun cas les supporteurs. Ils l’ont manifestés à la sortie du Stade de l’amitié. Le bus transportant les Écureuils a été sérieusement caillassé par une foule surexcitée. N’eût été l’implication de la police pour disperser la foule afin de faciliter le passage du bus, la situation allait tout de suite tourner au cauchemar.

Selon nos sources, certains joueurs ont été blessés par des pierres lancées par des supporteurs, il s’agit de Jodel Dossou et Désiré Azankpo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici