Les artistes anglophones s’emparent à nouveau du trophée dans la catégorie Best International Act devant leurs homologues francophones qui repartent à nouveau bredouilles.

Tems remporte le prix devant fally ipupa !

Eh oui! Sans aucune surprise, c’est le Nigeria qui en sort vainqueur par la voie de Tems. Jeune artiste qui a connu du succès fulgurant grâce à sa collaboration avec le célèbre Wizkid sur le titre « Essence » sorti en 2020. Elle est depuis lors devenue une étoile montante de la musique anglo-saxons, ce qui lui aura valu une invitation de l’artiste Drake dans son opus « CLB ».

LIRE AUSSI: [International] L’ex miss Gleycy correia est passée de vie à trépas ! 

Nominé dans la catégorie « Best International Act » aux côtés de Fally Ipupa, Tayc et Fireboy la chanteuse fait preuve d’audace et devance ses pairs en raflant le trophée. En prenant la parole, l’artiste a dédié ce trophée à toutes les femmes qui ont perdu espoirs d’atteindre leurs objectifs.

LIRE AUSSI: [International] Dadju enflamme le parc des princes lors de son concert  

Après avoir livré deux concerts de qualité au Festivals Couleurs Café à Bruxelles et Zimix en Suisse, Dicap la merveille passe de nouveau à côté de la plaque pour une quatrième fois bien que les votes étaient serrées à la dernière minute.

Jusqu’où iront-ils?

Depuis sa création en 2001, cette prestigieuse cérémonie de diversement n’est pas à l’abris des critiques, les BET Awards ne font pas l’unanimité dans le choix des nominés et des récompenses. Les anglophones dominent largement le palmarès face à leurs homologues francophones qui comme chaque année repartent toujours vaincus.

LIRE AUSSI : [International] Samuel Eto’o condamné à 2 ans de prison en Espagne 

Discrimination communautaire ?

Une question reste d’actualité : les artistes francophones ont-ils encore leurs place leurs place aux BET Awards ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici