Cette affiche très équilibrée tant sur papier que sur le terrain a été riche en émotions. Après cinq finales perdues, les sud-africaines remportent pour la toute première fois la CAN féminine grâce à un doublé de l’attaquante Hildah Magaia. On a assisté à un spectacle digne d’une finale. Les deux équipes se sont neutralisées après une première mi-temps équilibrée (0-0), les filets n’ont pas connu la moindre secousse. La pause aura suffit aux sud-africaines de revenir plus solide et changer de tactique.

L’attaquante Magaia faisant parler son talent a d’abord repris du plat du pied un centre en retrait à la 63e minute, puis a récidivé huit minutes plus tard en piquant la balle au dessus de la gardienne marocaine Khadija Er-Rmichi. À la 80e minutes Rosella Ayane, joueuse de Tottenham réduit le score pour les lionnes de l’Atlas mais trop tard. Les neuf minutes de prolongation ont suffit à la défense sud-africaines de résister au pressing des marocaines. Pendant toute la rencontre, l’inarrêtable buteuse sud-africaine offre ainsi aux Bafana Bafana leurs premières CAN. La coach sud-africaine Désirée Ellis n’a pas caché ses émotions en saluant le caractère de l’équipe : <<Elles voulaient tellement gagner cette coupe et maintenant c’est fait.>>

LIRE AUSSI: [INTERNATIONAL] Le duo P Square signe son grand retour sur le titre Jaiye

Devant 45.000 spectateurs plein à craquer dans le stade Prince-Moulay-Abdellah cette finale s’est jouée sous une chaleur accablante, ce qui forçait les joueuses à s’hydrater régulièrement. Avec trois blessées et six changements de joueuses au total, la rencontre a laissé des souvenirs impactant. La fatigue était à son comble comme l’affrime l’entraîneur des Lionnes Reynald Pedros après le match : <<On aurait aimé gagner cette CAN mais on était fatigués. >>.

LIRE AUSSI : [INTERNATIONAL] Tiwa Savage reçoit son diplôme de doctorat  

Après avoir éliminé le Nigeria, l’une des Nations les plus rudes et multicouronnée de la compétition, favoris et tenante du titre, le Maroc est le premier pays arabes à atteindre la finale de la CAN féminine et quitte la compétition la tête haute.

Le Maroc emboîte le pas comme l’Afrique du Sud qui participera à la coupe du monde féminine dans un an en Australie et en Nouvelle-Zélande

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici