Lors de sa récente sortie médiatique, Gims a avoué qu’il ne se sentait pas congolais. << Ne pas être français, c’est l’un de mes plus grands regrets. Je me présente comme un artiste français, pas congolais.>> a-t-il déclaré sur un média français. À en croire les dires et impressions de certains mélomanes et amateur de la musique, cet aveu est d’un mauvais goût à l’endroit des africains en général et congolais en particulier.

La question des artistes africains de la diaspora a toujours été au centre des débats du showbiz depuis bien longtemps. L’appartenance à tel ou tel pays prête à équivoque en ce sens où certains artistes africains se sentent fier et clament haut et fort leurs origines du haut de leur succès, d’autres par contre peinent à assumer leurs racines.

LIRE AUSSI: [International] Gims dévoile une deuxième réédition 

L’industrie de la musique urbaine française depuis plus de 10 ans est en partie constitué des fils et filles du continent africain.

En effet, autrefois surnommé Maître Gims, le célèbre rappeur franco-congolais Gims a déclaré qu’il se présente comme un artiste français, pas congolais dans un média français tout récemment: << Je suis né à Kinshasa mais je suis arrivé ici à 2 ans. Je suis français dans l’âme, dans le cœur. Il me manque le papier officiel… quand je voyage au Qatar, aux États-Unis… Je me présente comme un artiste français, pas congolais.>> Visiblement, cette déclaration n’a pas été apprécié et a provoquée un déferlement dans la chronique congolaise. Plusieurs de ses fans ont été déçue après avoir appris cette nouvelle, certains ont même décidé de boycotter sa musique en RDC.

LIRE AUSSI : [International] Gims a généré plus de 15 millions d’euros avec ceinture noire  

Rappelons que l’artiste a sorti une chanson intitulée « YOLO » où il est fier de se sentir comme un vrai ressortissant de la ville de Kinshasa, la capitale de la RDC en illustration de sa chanson qui disait en lingala langue locale : <<Mwana Yolo naza kaka wana, je mourrai comme kinois.>>

Pour l’heure la star de la musique française fait l’objet de plusieurs critiques sur les réseaux sociaux des suites de ses déclarations.

Peut-être dira t-on qu’il doit tout à la France ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici