Entre 2006 et 2009, Samuel Eto’o aurait caché près de 3.8 millions d’euros au fisc espagnol alors qu’il était encore joueur au FC Barcelone. En conséquence, il a été condamné à 2 ans de prison ; une peine qu’il n’exécutera cependant pas, et ce, pour une raison précise.

Lundi, Samuel Eto’o a été reconnu coupable pour les chefs d’accusation à son encontre. D’après les services fiscaux espagnols, il aurait caché un total de 3,8 millions d’euros non déclarés. Il a alors été condamné à 22 mois de prison. Cependant, il ne sera pas incarcéré, conformément aux dispositions de la loi espagnole. De plus, Eto’o n’a à son compteur aucun antécédent avec la justice du pays.

LIRE AUSSI: [International]  Samuel Eto’o accusé d’avoir fait des dons minables

Cela dit, l’ancien footballeur n’est pas pour autant entièrement à l’abri. En effet, il a une amende dont il doit s’acquitter, et elle s’élève à 1,8 million d’euros environ. Il faut aussi souligner que Samuel Eto’o et son ex-représentant José Maria Mesalles (lui a été condamné à 12 mois de prison) vont devoir s’acquitter de près de 3,9 millions d’euros, soit la somme fraudée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici