C’est désormais un secret de polichinelle : Les artistes et influenceurs ivoiriens ne sont plus en odeur de sainteté avec  Mark Zuckerberg et ses équipes. En tout cas à l’heure-là si  l’avion du CEO de Meta descend à Abidjan, ça va djinzin même !  Comme ils ont l’habitude de le dire à Abidjan. Certains artistes et influenceurs ivoiriens ont vu tout simplement leurs comptes Instagram disparaître comme par enchantement ! Qu’en est-il vraiment ?

Que se passe-t-il ?

C’est désormais la désolation dans les rangs de certains artistes et influenceurs ivoiriens.  Nombreux parmi eux ont vu leurs compte Instagram désactivés par Meta, du jour au lendemain, sans préavis, sans explications aux préalables. Les comptes Instagram de Emma Lohoues, Didi B, Fior 2 Bior, Black K… pour ne citer que ceux-là sont aujourd’hui complètement introuvables sur le réseau social.

LIRE AUSSI: [LIFESTYLE] Abou dévoile les travers de sa femme voilée 

Une affaire qui ne date pas d’aujourd’hui

Même si aujourd’hui la vague des désactivations de compte semblent avoir connu un pic, il faut bien préciser c’est un état de chose qui n’est pas récent. Des influenceurs comme Ange Freddy ou encore Sarai d’Hologne ont vu leurs comptes désactivés  et ont pu faire appel auprès des équipe de Meta pour régler cette affaire.

Pourquoi cet état de chose ?

LIRE AUSSI: [LIFESTYLE] Eunice Zunon passe un nouveau cap dans sa carrière professionnelle  

Aujourd’hui, il convient de préciser qu’avec la pandémie du Coronavirus,  Meta a perdu certains de ses analystes. Ce qui fait que l’effectif est réduit. Un effectif comblé par de plus en plus de robots, d’algorithmes. Ceux-ci étant programmés pour jouer les gendarmes sur les réseaux, ils n’ont pas la sensibilité humaine pour juger avec légèreté certains propos, certaines photos ou certaines vidéos. Avec eux, soit c’est blanc, soit c’est noir ! Pas de gris. Ainsi avec leurs fonctions même rétroactives, ces robots arrivent à déceler des fautes commises dans de vieilles publications pour vous sanctionner des mois plus tard. Aujourd’hui les politiques restrictives de Meta sont de plus en plus rigides en ce qui concerne le droit d’auteur, les propos racistes ou haineux… Une phrase que vous jugez banale peut être interprétée autrement par ces algorithmes qui nous le précisons encore n’ont pas la sensibilité de la légèreté. Avec le nombre d’analystes qui a baissé, il est encore plus long de récupérer son compte quand celui-ci a été abusivement désactivé par les robots. Un analyste peut se retrouver avec une cinquantaine de compte à vérifier, ce qui fait qu’une vérification qui prenait deux semaines peut banalement prendre trois mois parce que l’effectif des analystes est en baisse.

Nos amis ivoiriens ont sans doute enfreint plusieurs règlements de Meta, ce qui explique ce nombre de désactivations. Mais pourquoi eux tous au même moment ? Seul Mark Zucki pourra mieux nous éclairer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici